• Une corrida, c'est beau comme un peloton d'exécution au soleil couchant

    franco

    Sur la photo (juin 1949), on reconnaît aisément le subtil et doux généralissime Francisco Franco remerciant du fond du coeur ses amis tueurs des arènes pour les picotements agréables qu'il a ressentis dans le bas-ventre lors de la mise à mort des toros.
    "Encore une bien belle corrida de bienfaisance", a-t-il souligné. "Je reviendrai...C'est aussi beau qu'un peloton d'exécution au soleil couchant", glissa-t-il ensuite avec sa gentillesse habituelle. "Et ce n'est pas María qui me donnerait autant de plaisir".
    A ses côtés, on remarque Luis Miguel Dominguín, le populaire tortionnaire de ruminants, amant d'Ava Gardner, de Lauren Bacall et de Rita Hayworth.
    Luis Miguel Dominguín tua son premier toro à l'âge de 14 ans. Au total, il en supplicia 2300. C'est grâce à l'exemple d'hommes comme lui que le fascisme arrive à lutter contre l'affadissement des moeurs.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :