• Un viandard plus 3 verres, bonjour les dégâts...

    buse
    Photo : Jean-Baptiste Mérillot

    On sait que les viandards tirent sur tout ce qui bouge, chiens, chats, espèces protégées, du moment que ça vit.
    On sait que les viandards sont murgés avant, pendant et aprés une partie de chasse, ce qui revient à faire de cette dernière une sorte d'apéro prolongé sanglant.
    Mais ce qu'on ignore souvent, c'est qu'il y en a qui se font gauler par la justice de temps en temps du fait de leurs conneries.
    Regarde-lui : en état d'ivresse, ce quinquagénaire a flingué une buse variable (Buteo buteo), rapace intégralement protégé.
    Les ornithos te le confirmeront, c'est fou le nombre de buses variables (et faucons) que l'on retrouve morts, le corps criblé de plombs.

    Il a mangé sévère; le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières lui a confisqué la totalité de ses pétoires, fusils et autres carabines et lui a signifié une interdiction de chasser pendant 5 ans, en ajoutant 500 € de dommages à payer à une association de protection des oiseaux.
    Et pour la cure de désinto ? On ne sait pas...Il aura des moments creux pourtant...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :