• Tuer, c'est comme faire du vélo, ça ne s'oublie pas !

    images

    C'est pratique d'avoir un fusil de chasse. Donc d'être un chasseur : quand tu t'emmerdes chez toi, que tes pulsions débordent du couvercle, tu prends ta bagnole direction la forêt la plus proche et tu te défoules en butant une bestiole ou deux.
    Pareil quand t'es cocu et jaloux par dessus le marché...A défaut de trouver une solution, tu liquides la cause.
    Comme cet homme d'une quarantaine d'années qui, du côté de Dunkerque, jeudi 3 mars dans la matinée, a réglé ses comptes avec son ex-compagne enceinte et son nouveau concubin.
    Il a d'abord flingué ce dernier en lui tirant dans le ventre puis voyant que la jeune femme se barrait pour échapper au pire, il a fait feu par deux fois dans les jambes. La pauvre est décédée des suites de ses blessures.
    Mais à la différence d'un retour de battue où les viandards arrosent leur victoire sur le vivant, le tireur jaloux, lui, s'est fait sauter le caisson une fois son sale boulot achevé.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :