• Sergio Vegas ne manque pas d'air

    SERGIO

    Quand il fait chaud, faut pas mégoter sur la ventilation. L'Andalousie est un coin où le cagnard tape bien et si tu ne prends pas tes précautions, t'es vite ramollo, cherchant désespérément un peu d'air frais.
    C'est ce qu'a dû penser le toro dans l'arène de Granada, dimanche 19 juin, en ouvrant en deux, de bas en haut, le thorax de Sergio Vegas.
    Descendu de son bourrin (le Sergio, il est rejoneador) pour achever le toro, il s'est fait choper dans les grandes largeurs.
    Un coup de corne lui a défoncé le poitrail sur 25 cm, niquant le poumon gauche et provoquant une forte hémorragie.
    En tout cas, y'a de la chance pour la vermine car si le coup de corne avait été servi de façon latérale au lieu d'être ascendant, le guignol costumé serait crevé à l'heure qu'il est.
    C'est ce qu'a souligné le dabe du perforé : "Hemos tenido una suerte de locos".
    Après un court séjour à l'infirmerie locale pour éponger le raisiné, il a été dirigé vers les urgences thoraciques (Transit Gloria Mundi) de l'hosto Ruiz de Alda de Granada.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :