• Scène de crime à Strasbourg

    cor1__2_ 

    Samedi 9 avril, sous un soleil radieux, la souffrance et la mort traînaient leurs guêtres du côté de la place Kléber, à Strasbourg.
    Elles montraient qu'elles s'accommodaient bien volontiers de la corrida, cet alibi culturel pour détraqués en tout genre, frustrés hideux qui paient la peau du cul pour assister au supplice d'un animal.
    Le CRAC Europe, Animalsace et quelques membres de la BAC de Marseille (Brigade Anti Corrida) avaient en effet organisé une mise en scène pour dénoncer le traitement fait aux toros poussés dans l'arène pour le plaisir de peine-à-jouir. Une quinzaine de militants se sont allongés sur un grand drap blanc, le corps tâché de faux sang car piqué de banderilles factices. 
    En présence du député Armand Jung, porteur d'une proposition de loi visant à abolir la corrida, cette action a suscité un intérêt certain. Elle a été accompagnée de la classique diffusion de tracts et de la projection du docu de Jérôme Lescure, Alinéa 3.

    Le site d'Animalsace (une vidéo de l'évènement est disponible) http://www.animalsace.org/2011/04/anticorrida-strasbourg-animalsace-jung.html et celui de la BAC de Marseille  http://bacmarseille.fr.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :