• Santander, sa mafia taurine, ses festivités sadiques...

    38058_1522172374989_1254988284_31446409_2617587_n

    Alors que l'échéance catalane approche à grands pas, que le 28 juillet, on saura ainsi si le parlement régional mettra un terme à cette saloperie de corrida, les autres régions de l'Espagne ne sont pas en reste. Nos amis abolitionnistes cartonnent à tout crin, à l'exemple de ceux de Cantabrie.
    De Santander, la capitale, à Ampuero, en passant par Santoña, partout ce ne sont que ferias de la mort, traditions cruelles, tortionnaires en jabot, aficionados alcoolisés, sadiques en short...
    La campagne anti taurine des 23, 24 et 25 juillet s'annonce plus que déterminée, avec en clôture une manif' appelée devant les arènes de Santander.

    José Tomás, l'idole des tarés, ne sera pas la vedette sanglante de la Feria Taurina de Santiago; souviens-t'en, il s'était fait décapsuler par un brave toro au Mexique et avait perdu quelques litrons de raisiné, pas assez cependant pour le mettre hors-circuit.
    Il sera remplacé par El Juli, pas maladroit non plus pour faire souffrir un animal.
    La feria de Santander, la belle affaire pour la toromafia ! Pour cette édition 2010, elle a été subventionnée par la municipalité à hauteur de ...
    3.062.300 € ! Et dire que c'est la crise !

    bestias

       


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :