• Qu'importe la manière, pourvu que ça meure...

    untitled

    Le mauvais chasseur, il voit un truc qui bouge, il tire ... mais c'est un mauvais chasseur quoi ! Il tire quoi !
    Tandis que le bon chasseur, ben, il voit un truc, il tire ...mais c'est un bon chasseur, c'est ça la différence !

    Le mauvais chasseur ne peut pas être partout, en tout temps, pour liquider les trucs qui bougent. Comme le bon chasseur d'ailleurs. Ils ont une famille, un boulot, des éviers à déboucher, des formations à suivre pour mieux chasser.
    Mézalors, comment qu'ils font pour gérer cette biodiversité qui elle, ne dort jamais, ou alors à pas d'heures, quand ils sont au lit ou à prendre l'apéro, on dirait qu'elle le fait exprès... ?
    Ils utilisent des pièges ou du poison.
    Le poison, c'est l'idéal, ça ne coûte presque rien et s'il est très toxique, tu te débarrasses facilement de toutes ces bestioles qui font rien qu'à faire chier.
    Prends le Temik par exemple. C'est un insecticide (un nématicide/acaricide pour être plus précis) dangereux utilisé dans les exploitations fruitières ou en horticulture notamment. Il est si toxique qu'il est interdit à la vente aux particuliers. Les agriculteurs peuvent s'en procurer bien entendu.
    Les viandards, ils en obtiennent aisément,  tu t'en doutes. Ce poison agit par contact et ingestion. Il suffit donc d'en placer près d'appâts et le tour est joué. Malins les chasseurs n'est-ce pas ?

    Ainsi, on ne compte plus le nombre de chats ou de chiens qui, revenant à la maison après une ballade, meurent brutalement après avoir ingéré ces microgranulés.
    Un exemple récent : le marais de Feuchy, à proximité de la Scarpe (c'est dans le Pas-de-Calais) est très apprécié par les oiseaux d'eau et les promeneurs. Il est en effet ouvert au public.
    Le 14 janvier passé, cet homme parcourait le site avec son toutou. Il a vu revenir ce dernier bave aux babines. Quatre heures plus tard, après tremblements, convulsions et diarrhées, le pauvre animal passait de vie à trépas.
    Son maître, couvert de bave, a été malade une semaine.
    Tu vas te demander pourquoi des types mettent des substances aussi dangereuses dans des endroits accessibles au grand public alors que des enfants, des animaux domestiques sont susceptibles de les ingérer ou de les saisir (imagine qu'ensuite, un gosse mette ses mains à la bouche !).
    C'est dans l'objectif  de gérer la biodiversité. Pour éliminer les renards. Comme cette bestiole, empoisonnée et découverte à proximité des appâts.
    Décimer préserver la biodiversité, c'est tout un métier.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :