• 20090720_CIRCOS_20SIN_20ANIMALES_202

    Les Parisiens peuvent aujourd'hui se prononcer sur la présence des cirques avec animaux dans leur ville.
    Depuis le 15 juin 2010 une pétition est en ligne sur le site de la mairie de Paris, demandant aux autorités parisiennes de ne plus accueillir les cirques avec animaux
    Le Maire de Paris permet en effet à ses concitoyens d'interpeller le Conseil de Paris, par le biais de pétitions sur les sujets relevant des compétences municipale ou départementale. Ce droit d'interpellation suppose de recueillir l'adhésion d'au moins 3 % des parisiens, soit 54 000 personnes.

    Toute personne domiciliée à Paris, majeure, peut ainsi se prononcer pour l'interdiction dans sa ville des cirques avec animaux. Si dans un an le seuil des 3 % de signataires est atteint et après avoir vérifié la validité des signatures, la Commission parisienne du débat public proposera l'inscription du sujet de la e-pétition à l'ordre du jour d'un Conseil de Paris au Maire de Paris, qui décidera des suites à donner.

    Pour signer la e-pétition (parisiens seulement) c'est ici :
    https://teleservices.paris.fr/epetition/jsp/site/Portal.jsp?page=form&id_form=11


    votre commentaire
  • steve_irwin_01

    Au moment où Paul Watson s'apprête à rejoindre l'équipage embarqué sur le Steve Irwin, le bateau de Sea Shepherd Conservation Society mouillant dans les eaux de Malte, j'ai songé à te donner à lire un excellent papier de l'AFP qui résume bien la situation.

    (AFP)

    "L'organisation écologiste Sea Shepherd va lancer lundi sa campagne contre la pêche illégale du thon rouge, l'opération "Blue rage" ("Rage bleue"), a indiqué dimanche à l'AFP sa directrice-France, Lamya Essemlali.

    Le lancement de cette campagne intervient quelques jours après l'altercation entre des pêcheurs thoniers et Greenpeace, qui a fait un blessé chez les militants de l'ONG.

    L'action de Greenpeace, qui voulait libérer des thons pris dans des filets, visait des bateaux pêchant légalement parce qu'elle estime, a-t-elle indiqué dimanche, que pêche légale ou illégale, "tout met le stock de poissons en danger".

    Le Steve Irwin, le bateau de Sea Shepherd, est arrivé samedi soir à Malte, dans la zone où se trouvent les bateaux de Greenpeace.
    Paul Watson, le fondateur de Sea Shepherd, et Lamya Essemlali devraient rejoindre le bateau lundi et aussitôt "lancer la campagne" contre la pêche illégale du thon rouge, qui se prolongera jusqu'à la mi-juillet. Le bateau pourrait se rendre dans les eaux libyennes pour "empêcher les braconniers d'agir".

    L'ONG, qui se se définit comme une "organisation anti-braconnage", estime que les marines française et italienne "ont fait pas mal d'efforts" pour encadrer la pêche légale, avec à bord des thoniers un inspecteur de l'Iccat (Commission internationale pour la Conservation des Thonidés de l'Atlantique).

    Greenpeace en revanche affirme, dans une lettre ouverte au ministre de l'Agriculture et de la Pêche français Bruno Le Maire, que les organismes internationaux tels que l'Iccat et la Cites, ainsi que l'Union européenne, "ont failli à leur mission".

    En mars, à Doha, une majorité d'Etats parties à la Convention internationale sur le commerce des espèces sauvages menacées (Cites) avaient rejeté une proposition visant à interdire le commerce international du thon rouge.

    La lettre au ministre, ouverte à la signature des sympathisants sur le site de l'ONG, lui demande de "rappeler les 17 thoniers senneurs français qui opèrent actuellement en Méditerranée, afin d'empêcher une escalade de violence et de protéger le thon rouge".

    Greenpeace devrait donner lundi une suite légale aux incidents de vendredi, tandis que les pêcheurs envisagent de porter plainte pour "agression caractérisée". "Mais nous n'avions que des sacs de sable !", s'est étonnée Isabelle Philippe, porte-parole de l'organisation écologique."

     


    votre commentaire
  • affiche_vegfest_2010

    La 3ème édition du VegFest aura lieu à Paris, qui sera donc le 12 juin la capitale de toutes les associations, collectifs et autres organisations qui sont en rapport avec la cause animale ou le végétarisme/véganisme.
    Un rendez-vous à ne pas manquer.

    Le programme, il est consultable ici : http://www.vegfest.fr/

     


    votre commentaire
  • popupf01

    R.A.G.E.
    C'est le Réseau d'information sur la condition Animale Groupe militant contre l'Exploitation.
    Il met à disposition des ressources, des infos, des dossiers, des liens, pour quiconque est engagé dans la cause animale.

    Si tu veux te procurer des affiches ou des images à placer sur un blog, un site web, pour les imprimer, les faire circuler, c'est ici qu'il faut cliquer :
    www.reseaulibre.net/rage/slogan.html


    votre commentaire
  • guardie_zoofile_omaggio

    Sussisa, sur les hauteurs de Gênes (Italie).
    Renzo Castagnola (58 ans) était un fieffé salaud. Chasseur, il maltraitait ses chiens, à un point tel qu'une décision de justice l'enjoignait de les remettre à un refuge.
    Si j'utilise le passé pour en parler, c'est qu'il s'est fait sauter le caisson le 11 mai dernier avec son fusil de chasse.

    Mais après avoir abattu de sang froid Elvio Fichera (72 ans) et Paola Quartini (55 ans), les deux militants qui s'étaient rendus à son domicile pour lui signifier l'ordonnance de confiscation des chiens.

    Elvio Fichera appartenait à l'association des Amis des animaux abandonnés de Gênes et Paola Quartini, elle, faisait partie de la Ligue pour la Protection des Oiseaux de cette même ville.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique