• Pour faire plaisir aux pervers, le contribuable épongera les déficits des corridas

    dsk_midilibre_20050918

    Plusieurs mois sans assister au martyre d'un ruminant... Ça a dû lui manquer terriblement. L'odeur de la charogne et du sang, pour un type qui a une virilité extrême et brutale, c'est pas mal aussi.
    Alors voilà, enfin revenu sur le sol français, riche de traditions connes et cruelles, il va pouvoir aller dans les arènes. Bientôt, c'est la féria de Nîmes... Strauss-Kahn, il aime bien Nîmes. Rappelle-toi, il y a 6 ans presque jour pour jour, en sortant d'une corrida (avec sa femme ), il avait déclaré être à Nîmes, non pas pour de mesquins calculs politiciens mais : 1 pour la corrida, 2 pour la corrida, 3 pour la corrida.

    C'est dommage pour lui que Sarcelles ne soit pas une ville de tradition taurine avec des arènes de 1ère catégorie.
    Il aurait pu, en plus, répondre favorablement à l'invitation du député maire de Bayonne, Jean Grenet (par ailleurs président de la commission tauromachie à l'Assemblée nationale) qui envisage de tenir courant octobre prochain des assises afin de dégager des solutions pour surmonter la passe difficile que traverse la toromafia en ce moment.
    L'air du temps, clairement anti corrida et la désaffection importante du public (gradins déserts) montrent que ce spectacle pour vicieux est en chute libre.
    La feria de Bayonne sera encore une fois déficitaire. C'est Jean Grenet lui même qui l'admet et il souligne, à ce titre, qu'il appartiendra aux villes taurines réunies en assises, "d'assumer l'absorption des déficits par le contribuable".

    Répète après moi : j'habite Bayonne, Nîmes, Dax ou Arles, je suis un naze de contribuable et je vais raquer encore une fois pour financer des spectacles odieux organisés par des tortionnaires alors même que plus des 2/3 des français leur crachent à la gueule.
    Et on me demandera en plus de voter pour des candidats socialistes (aujourd'hui, être socialiste ou de gauche, c'est pas pareil, il faut choisir) qui sont soit complaisants avec cette saloperie de corrida, soit qui la kiffent (Royal et l'inénarrable Valls).
    Et peut-être, va savoir Edouard, DSK, s'il revient dans le jeu électoral ?

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :