• Nous ne voyons ni le couteau ni le sang, nous n’entendons pas les cris de terreur et de douleur

    iacub

    Dans notre droit, on peut jouir d'un animal mort (en le mangeant), mais on ne peut pas jouir de sa vie..."Cette règle me remplit de stupeur". Dès lors, manger de la viande "m'est devenu insoutenable".

    Marcela Iacub, juriste, philosophe, directrice de recherches au CNRS, à propos de son dernier livre, paru aux Editions Fayard (149 pages) le 1er avril.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :