• Millas, une ville qui pue le vomi, le sang et la mort

    millas

    Millas, commune problématique des Pyrénées-Orientales, est à ce point si ennuyeuse qu'elle se permet, une fois par an, de promouvoir sa feria et d'inviter des arsouilles à se torcher la gueule et à brailler tard le soir sans risquer d'emmerder les riverains, tout ceci pour le plus grand bonheur du comité des fêtes et des commerçants.
    Et des vicieux.
    Car Millas, membre de l'Union des villes taurines françaises, ne se cache pas qu'elle adore faire souffrir les taureaux et plus si affinités.
    Entre pochtronnerie et lâcher de ruminants dans les rues, Millas propose des novilladas et des corridas.
    La semaine dernière (du 4 au 7 août), c'était donc la fête du vomi à Millas. Et en mémoire du désespoir des 6 bêtes à corne suppliciées dans l'arène (de 3ème catégorie), les militants de la FLAC ont honoré cette commune pourrie comme il se doit : se reporter à la photo.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :