• Les traditions connes et cruelles ont aussi leurs candidats : sauras-tu les reconnaître avant de voter pour eux ?

    manifestation_anti_corrida_20120211

    Les citoyens engagés dans la cause animale savent aujourd'hui que la grande majorité des candidats à la présidentielle se foutent éperdument du sort des sans-voix. Pire, certains encouragent ou kiffent ces traditions connes et cruelles bien de chez nous.
    Pour ne parler que de lui, François Hollande, le désormais favoris des milieux d'affaires (son directeur de campagne est le vice-président du Cercle de l'industrie) et par ailleurs commercial du groupe Vinci (Hollande est en faveur du projet dingue de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, promis au bétonneur Vinci) avait rassuré, fin avril 2011, la fédé de chasse de Lozère en ces termes : "La chasse, un élément de notre patrimoine, de notre culture, de notre mode de vie ".
    En même temps, quand tu es salarié, il faut être un peu abruti pour voter en faveur du candidat préféré de ton patron.

    Mais il y a quand même des candidats qui méritent notre attention :
          

    Communiqué de l'association Droits des Animaux (DDA)

    Aux militants animalistes,

    Le tabou de la consigne de vote par le secteur associatif sera brisé par DDA cette année. Bien peu d’associations sont jusqu’à présent intervenues sur ce terrain, pourtant capital.

    Nous estimons en effet que la non prise en compte des électeurs pro-animaux (et donc de la question animale) n’a que trop duré. Par cette initiative, nous espérons contribuer à une prise de conscience du personnel politique, qui jusqu’à présent ne répond qu’aux demandes de nos adversaires.

    Nous appellerons au vote en faveur des candidates et candidats pro-animaux, actuellement recensés comme suit : POUTOUX (NPA), GOVERNATORI (AEI), LEPAGE (Cap21 : sous réserve d’un projet sensiblement favorable, qui doit être rendu public très prochainement).

    Nous déconseillerons par conséquent les votes de premier tour PS, UMP, FN, MODEM (tous pro-chasse et/ou indifférents à la question animale, soit qu’ils restent sourds à nos courriers soit qu’ils y répondent défavorablement).

    La position des autres partis est en cours d’évaluation.

    Note : EELV est généralement favorable aux animaux mais sa candidate a tenu des propos qui méritent d’être relevés et sanctionnés par un appel au boycott de sa candidature.

    Sur le pure player Rue89, E. Joly s’est effectivement prononcée :
    - - contre l’abolition de la chasse à courre ;
    - - contre l’abolition de la corrida ;
    - - pour des menus végétariens mais uniquement pour des raisons écologiques et sociales et sans aucune considération pour la condition animale.

    Nous lui laissons l’occasion de clarifier sa position une dernière fois par retour à un émail dans lequel nous lui demandons de confirmer on d’infirmer (toute non réponse étant assimilée au maintien de ses propos) :
    - - qu’elle est contre l’abolition de la chasse à courre ;
    - - qu’elle est contre l’abolition de la corrida ;
    - - qu’elle considère que la condition des animaux d’élevage ne constitue pas en soi un problème politique.

    Tout collectif ou association désirant se joindre à notre démarche sera le bienvenu. Il lui suffira de signer et répercuter la consigne que nous lancerons dans les semaines ou les mois qui viennent.

    Nous vous remercions par avance de bien vouloir faire circuler cette annonce.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :