• Layons à Laon, poil au fion

    couloir

    -Bordel, c'est trop triste !
    -T'es sérieux là ? J'le crois pas !
    -Mais non, je déconne Simone !

    Quand Amédée le sanglier m'a appris qu'un chasseur qui, dégageant des layons* de chasse jeudi 28 avec son tracteur, était mort écrasé par cet engin qui s'était renversé, la roue enfoncée dans un grand trou, je lui ai dit : "Qu'est-ce qu'on en a à battre de ça mon grand ? Tu ne veux quand même pas que j'en fasse un article merdique sur ce blog qui déchire sa race ?
    Si,qu'il m'a dit, car tu ne sais pas tout ! Le type qu'est claqué, c'était près de Laon... C'est pas beau ça...Layons...Laon ? Avoue que... 
    -N'importe quoi Amédée, ça s'est passé à Lizy et même si c'est à quelques bornes de Laon, c'est à Lizy et ta vanne foireuse, elle s'écroule.
    -T'es chiant toi...Si on ne peut plus rigoler !
    -T'inquiètes pas mon gars, c'est mon jour de bonté, je vais en causer de ton truc...Et de toute façon...
    -... La saison de chasse, elle est baisée pour lui ! C'est comme qui dirait pas de bol pour cézigue et génial pour nous.

    *Un layon, c'est un couloir forestier aménagé à l'arrache pour offrir une vue nette, dégagée et sans bavure aux viandards afin de flinguer plus facilement le gibier et, accessoirement, d'éviter de descendre un con-génère en treillis.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :