• La torture joyeuse comme patrimoine de l'humanité ?

    restumbada150

    Communiqué de presse de Mme Muriel Marland-Militello du 09 octobre.

    Motion pro-corrida : une double insulte repoussée par le Sénat espagnol

    Muriel Marland-Militello se réjouit de la décision de bon sens prise aujourd'hui par le Sénat espagnol dans sa sagesse.

    Le rejet de cette motion par le Sénat espagnol, terre de tradition taurine, est le signe que, même en Espagne, ni la population ni la majorité des parlementaires ne sont dupes de la mascarade qui consiste à tenter de justifier l'horreur par la culture. L'horreur est tout simplement injustifiable.

    En premier lieu, la barbarie commise sur des animaux est tout sauf un « bien d'intérêt culturel à caractère ethnographique » comme tentait de le proclamer cette motion insultante pour la culture qui donc a été fort logiquement repoussée.

    En second lieu, imaginer, ne serait-ce qu'une seconde, que l'Unesco puisse inscrire à la liste du patrimoine mondial cette pratique barbare d'un autre âge est une insulte faite à cette magnifique institution ainsi qu'au patrimoine mondial tout entier.

    Le vote du Sénat honore l'Espagne. Le vote catalan d'interdiction de la corrida en juillet dernier l'honore également en mettant un terme à la barbarie de la corrida.

    La France ferait bien de s'inspirer de ces deux leçons démocratiques récentes que nous donne le Peuple espagnol en inscrivant enfin à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale la proposition de loi Marland-Gaillard qui vise à abolir la corrida dans notre pays.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :