• La chasse est le seul loisir qui blesse et tue des personnes ni pratiquantes, ni spectatrices

    n04

    Communiqué du RAC DU 8/11/2011

    Encore un non-chasseur tué par un chasseur. Le RAC demande au gouvernement d’agir.

    Samedi 5 novembre 2011, à Contrevoz (Ain), une personne qui ramassait des champignons a été tuée par un chasseur. Dans le seul département de l’Ain, il s’agit du 5ème accident depuis l’ouverture de la chasse mi-septembre. Au niveau national, nous avons dépassé les 40 accidents de chasse, en un mois et demi, dont 11 victimes qui n’étaient pas chasseurs.

    Le Rassemblement pour l’Abolition de la Chasse (RAC) rappelle que :
     
    -Chaque année, on dénombre environ 175 accidents de chasse déclarés dont 20 à 30 mortels. Parmi les blessés, la majorité sont classés « graves » (membres amputés ou paralysés, visages déformés, etc.).
     
    -En période de chasse, cela représente donc en moyenne une personne blessée par jour et une tuée chaque semaine !
     
    -La chasse est le seul loisir qui blesse et tue des personnes ni pratiquantes, ni spectatrices.
     
    -La France est le pays Européen détenant le record du nombre d’accidents de chasse.
     
    -La France est le seul pays d’Europe où la chasse est autorisée tous les jours de la semaine.
     
    -La chasse, source de gêne et de danger, est un loisir incompatible avec les autres loisirs de plein air. On n’imagine mal un cavalier, VTTiste, randonneur, joggeur, ramasseur de champignons ou promeneur exercer sereinement son loisir lorsqu’il se retrouve au milieu d’une battue.
     
    -En février dernier, un sondage a été réalisé par l'IFOP auprès des promeneurs afin de connaître et de classer les différentes sources de gène qu’ils rencontrent : la chasse a été classée comme étant la première nuisance.
     
    -Les statistiques montrent que le taux d’accidents de chasse est beaucoup plus élevé le weekend, en particulier le dimanche. Il s’agit en effet du jour où de nombreuses personnes sortent à la campagne.
     
    -Il est anormal qu’une minorité accapare et insécurise les espaces naturels (les chasseurs représentent 1,7% de la population). 

    Par conséquent, le RAC demande à Mme la Ministre de l’Ecologie de prendre immédiatement les deux mesures suivantes :
     
    -Interdiction de chasser à moins de 200m des routes, chemins communaux, GR… et à moins de 500m des habitations.
     
    -Interdiction de la chasse le dimanche. 

    Si ces deux mesures relevant du bon sens, demandées depuis des années, avaient été mises en place, plusieurs centaines de vies humaines auraient probablement été épargnées. Combien y aura-t-il encore de personnes blessées ou tuées par les chasseurs avant que le gouvernement prenne les dispositions qui s’imposent ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :