• La chasse aujourd'hui : un pied dans la tombe, l'autre sur la savonnette

    ROD0072305

    C'est reparti pour un tour ! Planquez les gosses, les chiens, les chats, évitez les randos en forêt, ramasser les champignons, c'est même pas la peine d'y penser... et n'empruntez surtout pas les routes de campagne le dimanche; puis, advienne que pourra.
    La saison de chasse débute en effet ce dimanche 11 septembre pour la moitié sud de la France et le 25 pour sa moitié nord.
    La racaille des talus va confisquer la nature pendant 5 mois. Et s'adonner au grand massacre.La faune sauvage va être liquidée.
    Par euphémisme, les viandards disent qu'ils gèrent la biodiversité. Tu me diras, gérer à coups de fusil, ça ne demande aucune compétence. N'importe quel gland (et dieu sait si 2011 sera une année à glands), n'importe quel frustré peut le faire.

    Mais le petit monde de la chasse a le bourdon. Les effectifs sont en chute libre, à l'image des paloumayres qui se fraisent la gueule du haut de leurs huttes pourrites.
    Le président de la fédé de chasse de la Haute-Loire en a pris son parti : "Après, on est en baisse en Haute-Loire depuis trois décennies. On ne se fait pas d’illusions, c’est comme au plan national."
    Il en rajoute une couche : "Je pense simplement que la chasse n’est plus dans les mœurs comme avant."

    Il a raison. Les jeunes d'aujourd'hui ont d'autres idées en tête que de côtoyer la mort et de faire couler le sang pour se distraire, surtout que ça coûte la peau des fesses.
    Faut-il être un peu barré pour prendre son panard en flinguant de malheureuses bestioles ?
    Le constat est implacable; la chasse, c'est du passé, la chasse c'est dépassé, la chasse, c'était pour les gros cons. Il faut croire qu'il y en a de moins en moins.  


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :