• La belle et les cons

    sigpro_sigpro_transparent_1phoca_thumb_m_13

    Michela Vittoria Brambilla est sortie de la page du catalogue où ils l'avaient rangée, tous ces hommes, journalistes, élus, commentateurs et autres pauvres en esprit. Et ça ne leur plait pas du tout. Du tout. Ils commençent donc à la savater. A gauche comme à droite.
    Michela Vittoria Brambilla fut considérée comme la plus belle ministre de la planète lors de son entrée dans le gouvernement Berlusconi. Sur les plateaux télé, elle a joué et profité de sa plastique. Et puis, elle est cultivée, éduquée. Diplômée de l'enseignement supérieur en philosophie, dirigeante d'entreprise, ses atouts lui ont ouvert les portes de la notoriété, quelques uns lui prédisant même un parcours plus glorieux encore...

    Michela Vittoria Brambilla est actuellement ministre en charge du tourisme. A ce titre, elle a fait connaître son dégoût pour toutes ces traditions connes et cruelles, estivales la plupart du temps, pièges à touristes.
    Elle s'est félicitée de l'abolition de la corrida en Catalogne et faisant un parallèle avec le palio, a suggéré qu'en Italie, on pourrait très bien se passer de ces manifestations traditionnelles qui utilisent les animaux tout en les maltraitant.
    Le palio, si tu ne sais pas ce que c'est, c'est une compétition entre quartiers d'une même ville, une sorte 'd'Intervilles' qui prend la forme, très souvent, de courses de chevaux. Mais il y a aussi des courses d'ânes.
    Bref, l'origine de ces courses remonte au moyen-âge et les italiens y sont férocement attachés. Pas tous mais en majorité. Le palio de la ville de Sienne est le plus réputé. Il attire des milliers de spectateurs venant du monde entier.
    Le sort des chevaux est peu enviable, tu imagines bien.
    Alors Michela Vittoria Brambilla a souligné qu'il convenait de
    lancer "une analyse approfondie" des fêtes populaires utilisant des animaux "pour voir si elles sont positives" pour l'image de l'Italie et "s'il ne faudrait pas dans certains cas en revoir la forme ou même carrément s'en passer.
    Sacrilège ! Michela est de suite devenue la jolie cruche qu'elle n'a jamais été. Des élus de la coalition gouvernementale comme de l'opposition lui sont tombés dessus.
    Le maire de Sienne a carrément parlé, à son sujet, de "honte pour le pays".
    L'amertume de la ministre doit être forte aujourd'hui; toutefois, elle sait qu'elle est dans le sens de l'histoire, que ça se fera.
    Les traditions connes, séculaires ou non, qui méprisent l'animal, l'humilient souvent, relèvent d'un passé peu glorieux pour la nature humaine.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :