• Jean-Claude Hubert

    jc

    Jean-Claude Hubert aimait à dire que certains individus rendent possible et faisable ce qui, hier encore, était inimaginable.
    Modeste, il ne devait pas s'inclure dans le lot et pourtant, par son travail, ses activités militantes, sa disponibilité, il a été de ceux-là.
    Il a permis que la révolution biocentriste, cette révolution biologique, cette révolution du vivant qu'il appelait de ses voeux, prenne corps et s'enracine dans les mentalités.
    Certes, beaucoup reste à faire. L'écologie profonde à laquelle se rattachait Jean-Claude est minoritaire dans le courant de l'écologie politique mais les interventions humaines dans le monde sont telles et si excessives que la dégradation de la planète forcera les responsables politiques et économiques à admettre la justesse des principes de l'écologie profonde.
    Jean-Claude Hubert n'est plus, il a été emporté mercredi 24 novembre par le crabe.
    Rappelons-nous qu'il a été un défenseur infatigable de ce principe premier, sur lequel beaucoup de lectrices et lecteurs de ce blog s'accordent : le bien être et l'épanouissement de la vie humaine et non-humaine sur la terre sont des valeurs en soi.


  • Commentaires

    1
    CHEDEMAIL
    Mardi 30 Novembre 2010 à 21:54
    MERCI
    Principal du collége de RETIERS , Prof de francais ( et maths en 3iéme ) Adjoint au maire de RETIERS André ÉGU MONSIEUR HUBERT , J'étais à vos côtés en temps qu'élève puis conseillére municipale MERCI POUR TOUT Francine
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :