• J'irais bien vivre au Panamá

    toros_no_violencia_300x256

    Le 15 mars dernier, l'assemblée nationale du Panamá a voté un projet de loi (308) visant à éradiquer et punir les mauvais traitements, la négligence et les actes de cruauté envers les animaux domestiques.
    Ce projet de loi, aboutissement de 9 mois de combat continu mené par les associations de protection animale, porte interdiction définitive des corridas, qu'elles soient de style espagnol ou portugais. 
    Les combats de chiens sont également interdits, de même que l'entrée, la présence et l'entretien de cirques qui utilisent les animaux dressés. 
    Pour que ce projet de loi devienne loi, la signature du président du Panamá, Ricardo Martinelli, est exigée mais un revirement est impensable.
    Comme ça fait du bien de constater que des pays rentrent définitivement dans l'ère du progrès moral !
    Il y a donc des hommes et des femmes, élus, de par le monde, qui considèrent que ce divertissement sadique pour pauvres tâches n'a plus lieu d'être.
    Nous, en France, on a bien une loi portant sur les actes de cruauté envers les animaux mais elle intégre une saloperie d'alinéa 3.
    En France, il est interdit de torturer un ruminant...Sauf dans une arène. Ils sont nettement moins cons et cruels, au Panamá !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :