• Il est mort ? Vous savez, dans le feu de l'action, on ne fait pas forcément attention

    _lachasse

    Chorey-les-Beaune (Côte d'Or). Dimanche 9 janvier 2011, Françis Collet prenait une balle en pleine tête. Il conduisait son véhicule et prenait la direction du nord de la France. A proximité du drame, des chasseurs.
    Francis Collet n'a pas survécu au tir malencontreux.Comme disent les représentants de la racaille des talus, c'est un accident. On n'y peut pas grand chose ma bonne dame, pas la peine de s'offusquer, de prendre ses grands airs...

    Péaule (Morbihan). 18 février 2007. Alors qu'il roulait sur la voie Redon-Vannes, ce conducteur avait pris une balle en pleine tête. J'en avais causé, à l'époque.
    Conduit au CHU de Nantes, il était resté longtemps dans le coma. Considéré comme un miraculé, il suit désormais un traitement à vie.
    A proximité du drame, des viandards. Une vingtaine de tueurs de l'aube. Il y en a qui tiraient en direction de la route.
    Trois flingueurs seront poursuivis pour blessure involontaire, mise en danger d'autrui et pour avoir tiré en direction de la départementale.
    Ils ont tous reconnus leurs erreurs. Mais ont-ils ajouté : "Dans le feu de l'action, on ne fait pas forcément attention".

    Tu as bien relevé que ces deux bavures sont quasiment similaires. Des négligences à la pelle, un sentiment d'impunité...
    Si des proches de Francis Collet lisent cet article, ils seront diablement intéressés par le verdict qui a conclu le récent procès des 3 viandards oublieux des consignes de sécurité dans le feu de l'action.

    Voici le jugement : l'auteur de la blessure involontaire a été condamné à trois mois de prison avec sursis. Les deux autres chasseurs à 500 € d'amende. Tous ont interdiction de porter une arme de 1ère et 2ème catégorie pendant deux ans.

    Quand t'es une nuque épaisse sapée en treillis et que tu kiffes buter des bestioles, tu peux te permettre pas mal de choses en définitive. Elle est pas belle la mort ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :