• Double bavure de la chasse à la Capelle-Masmolène

    chasse

    Cette année sera pareille à tant d'autres ! Nul ne s'en étonnera.
    Mais la vermine des bosquets, les crapules de la gestion de la biodiversité, démarrent à fond les ballons.
    Dans la bavure, leur imagination est féconde. On croit avoir atteint le sommet de la connerie mais non...Il y en a qui remontent le curseur facilement.
    Nous sommes à la Capelle-Masmolène (Gard) au lieu dit Vigne Longue. Il est environ 7 heures du mat', ce samedi 20 août.
    A priori, le viandard n'était pas chargé aussi tôt mais va savoir Edouard !
    Un promeneur et son chien profitaient de la fraîcheur matinale. Le toutou (un doberman) s'est aventuré dans des fourrés.
    Il a été promptement descendu par le chasseur.
    Fou de colère, le maître de l'animal s'est emporté et a attrapé le tueur de l'aube par le colbac.
    Bagarre...
    Un autre promeneur, dont on a appris qu'il était policier maître-chien, a tenté de séparer les deux hommes.
    Il a pris une balle dans le genou. Blessé grièvement, il a été transporté au CHU de Nîmes.
    Sept mois sur douze, la racaille des talus confisque la nature et terrorise quiconque n'a pas un permis de buter et sait faire la différence entre un sanglier et un chien.
    En attendant que la chasse soit envoyée à l'égout, on va compter les accidents et faire les paris : en terme d'auto-prélèvement, vont-ils exploser les compteurs ?

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Août 2011 à 08:53
    Tout a fait d'accord
    Je suis tout à fait d'accord avec toi je suis contre la chasse. Quand j'entends des chasseurs parler de régulation, ca me fait rire, car la nature ne les a pas attendu pour se réguler. Et tuer 150 pigeons, 100 canards et 50 sanglier en un week end ... Est ce de la régulation ou un carnage ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :