• Découvrez Hirtzfelden, ses tueurs, son charnier de boyaux en forêt

    massacre_sanglier_chasse_hirtzfelden_fbb10  massacre_sanglier_chasse_hirtzfelden_fbb9

    On résume : 48 viandards, qu'ils soient lieutenants de louveterie ou pas. Avec une soixantaine de fusils. 38 sangliers abattus. Des mâles comme des mères allaitantes. Et puis ensuite, finir le travail...Une cinquantaine de marcassins flingués, des fœtus extraits des entrailles.
    Tout ça fait un magnifique tableau de chasse... Enterré le tableau ... Mais mal enterré car des pattes dépassaient d’une fine couche de terre. On appelle ça un charnier en définitive.
    C'était le samedi 12 mars, en forêt d'Hirtzfelden, dans le Haut-Rhin. Y'a pas à dire, le goût du sang, il est plus fort que tout.

    Le communiqué (et les photos) de la Fondation Brigitte Bardot : 

    "Le 12 mars, en forêt d’Hirtzfelden dans le Haut-Rhin, des lieutenants de louveterie accompagnés de plusieurs dizaines « d’invités » armés de fusil ont fait un massacre, et le mot est faible, sur des sangliers en pleine période de reproduction et cantonnés dans un lieu protégé bien connu de tous les habitués, chasseurs y compris.
    Cette battue administrative ordonnée par la préfecture est révoltante et ne peut que susciter l’indignation de la population, des associations de protection animale et même des chasseurs.

    Plus de 40 animaux dont des laies pleines et des marcassins à peine nés ont été abattus, vidés de leurs entrailles. 57 fœtus de marcassins ont été retrouvés.

    Sans compter, les animaux blessés qui vont mourir dans d'affreuses souffrances car les tireurs n'ont pas pris la peine d'aller achever leurs bêtes.

    Aucun animal, même prétendu « nuisible », ne peut être exterminé de la sorte ! Il n’y a aucune humanité dans cet acte barbare et ces assassins doivent être sévèrement punis.

    La Fondation Brigitte Bardot est intervenue auprès de Monsieur Pierre-André PEYVEL, Préfet de Colmar."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :