• D'un côté comme de l'autre des Alpes, une même engeance : la racaille des talus

    chasseurs

    "Un acte stupide, cruel et nuisible pour le sentiment moral". C'est ce que disait Léon Tolstoï de la chasse.

    C'est aussi ce que pense une très grande majorité des italiens, excédée par l'impunité invraisemblable de ces névropathes qui mettent la campagne en coupe réglée, ne se contentant malheureusement pas de se buter entre eux mais liquidant et blessant promeneurs comme simples passants.
    La ministre du Tourisme, Michela Brambilla, envisage donc très sérieusement de réformer la législation sur la chasse, avec le soutien d'une pétition qui a déjà recueilli plus de 100000 signatures.
    Les viandards italiens sont à l'image de la racaille des talus française : ils font tout et n'importe quoi, entrent dans les propriétés pour achever du gibier, tirent à proximité des habitations, allument chats et chiens...
    Tu comprends bien que, comme ici, les italiens en ont plein le dos de ces déséquilibrés armés.

    Demande à Ludovic Sarret, propriétaire d'une écurie à Tallard (Hautes-Alpes), ce qu'il en pense, des viandards.
    Il avait un chien, un jeune berger allemand recueilli à la SPA. Tao, qu'il s'appelait. Oui, véridique...
    La semaine dernière, entendant un coup de feu suivi d'un couinement, il est parti aussitôt à la recherche du toutou.
    Il a retrouvé son chien dans le ruisseau, abattu d'un coup de fusil. Et il a vu un chasseur remonter le cours de la rivière...

       


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :