• Collioure redevient enfin (presque ) fréquentable

    OBJ2936374_1

    On va désormais pouvoir remettre les pieds à Collioure (Pyrénées-Orientales). Cette ville taurine de la Côte Vermeille n'est pas près en effet de proposer ce délicieux spectacle pour les sadiques anisés en vacances. En séance publique du conseil municipal du 7 mars dernier, le maire, Michel Moly (PS), a proposé, la larme à l'oeil, le démontage des arènes toutes pourrites de la ville.
    Par 18 voix pour et seulement deux contre, le démontage a été voté. L'espace libéré sera d'abord utilisé comme parking puis aménagé.
    La ville conserve cependant son statut de ville taurine de France. Pourquoi ? Parce qu'en fait, ce n'est pas la raison et le bon sens qui ont entraîné le démontage de cette enceinte dédiée à la torture : c'est le manque de blé, de fric, de pognon, de radis.
    Déjà, il fallait tout refaire si la ville voulait continuer à organiser des corridas. Comme l'a rappelé le maire, "il serait impératif d’engager préalablement d’importants travaux de rénovation de la structure pour répondre aux normes de sécurité : toute la peinture est à refaire, des planches à changer, certaines parties à consolider… représentant un budget global estimé à plus de 60 000 €."
    Ensuite, les dotations de l'Etat sont, comme dans toutes les collectivités locales, à la baisse. La municipalité se voyait mal expliquer à ses administrés qu'en ces temps de crise, il faudrait tailler dans les budgets alloués à la petite enfance ou à la voirie pour le bénéfice de touristes déséquilibrés en mal de sensations fortes.
    Enfin, et c'est le plus savoureux, plus personne ne vient assister aux corridas, comme le souligne à nouveau Michel Moly : "alors même que l’organisation de spectacles taurins à Collioure s’avère aujourd’hui déficitaire, consécutivement à la hausse importante du prix d’une corrida quand, simultanément, les recettes connaissent une baisse conséquente.
    R
    egrettons au passage que les aficionados roussillonnais ne se déplacent guère pour les spectacles proposés aux arènes de Collioure, ce qui semble assez paradoxal aux yeux des organisateurs quand on sait que la Ville a reçu les félicitations de l’Association des Critiques Taurins de France pour la qualité de ses spectacles…"

    La corrida, c'est mort à Collioure comme ailleurs. Les aficionados voisins de Céret comme de Millas ont beau jouer les fiers-à-bras et se poser en résistants de l'art de supplicier sous le soleil, ils y passeront aussi... Leur tradition à la con finira dans les chiottes de l'histoire. Ça n'intéresse plus personne, ce genre de spectacle dégradant.

     


  • Commentaires

    1
    hurstel
    Dimanche 29 Avril 2012 à 15:33
    corrida
    a voir sur un site tauromachique le résumé de la corrida de st martin de crau avec les images honteuses des cornes des taureaux un vrai scandale site : http://www.corridafrance.fr/Temporada_2012/avril_2012/info_28042012_99.html photos : http://www.corridafrance.fr/Temporada_2012/avril_2012/Saint-Martin%20de%20Crau_28042012/album/index.html
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :