• Bruno Le Maire, la nouvelle Jeanne d'Arc qui vole au secours du foie gras

    untitled

    Dès qu'il s'agit de promouvoir la cruauté et les traditions connes et cruelles, il y a des élus qui brandissent promptement et sans honte l'étendard de la révolte, abandonnant de ce pas toutes les affaires courantes pour se consacrer à la défense des particularités locales et régionales bien de chez nous, emblématiques de cette distinction hexagonale qui consiste à faire passer son plaisir égoïste avant toute considération éthique.
    Ainsi Martin Malvy, président (PS) de la région Midi-Pyrénées, excusez du peu, qui, au lendemain de la décision des responsables du salon alimentaire international de Cologne d'écarter les producteurs de foie gras comme exposants, a déclaré : "cette interdiction relève de l'hypocrisie la plus manifeste. Les Allemands ont certes mis fin au gavage des animaux sur leur territoire, mais ils nont pas pour autant interdit la consommation, ni surtout la transformation par leur industrie agro-alimentaire".
    Et le même de demander au gouvernement français de déclarer la guerre  à l'Allemagne de "faire cesser cette discrimination".

    Voici la réaction de nos amis de Stop Gavage :

    Le plus important salon alimentaire mondial, Anuga, qui va se tenir à Cologne en octobre prochain, a décidé d'interdire la présentation et la dégustation du foie gras. Stop Gavage (campagne de l'association L214) applaudit cette décision et souligne la cohérence de cette position éthique avec l'interdiction, en Allemagne et dans la plupart des pays européens de l'alimentation forcée des animaux.

    Notre ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, aux ordres de la filière française, a écrit à son homologue allemande en menaçant de boycotter l'ouverture du salon. Cette réaction lamentable est accompagnée d'un mensonge : « la France applique rigoureusement toute la réglementation communautaire sur le bien-être animal ». Or, la majorité de la production du foie gras en France est non conforme à la réglementation européenne : les cages individuelles utilisées à 90% sont interdites en Europe depuis le 1er janvier 2011. La Commission européenne est même intervenue auprès des autorités françaises pour que la France se mette rapidement en conformité avec les exigences de la réglementation européenne.

    Stop Gavage encourage le salon Anuga ainsi que les autorités allemandes à ne pas céder aux pressions du lobby de la filière française du foie gras. Stop Gavage va également écrire au ministre de l'Agriculture pour l'inciter à respecter le choix des pays qui ont décidé d'accorder un peu de considération aux animaux d'élevage.

    http://www.stopgavage.com/actu-foie-gras-salon-cologne.php


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :