• Bavure de la chasse à Saint-Germain-d'Esteuil : ça s'en va et ça revient !

    _large

    A Saint-Germain-d'Esteuil (Gironde), en pays de Médoc, les lois de la physique, de la cinématique et plus spécialement de la balistique devraient être les mêmes que partout ailleurs. Et bien non ! Tu peux en rêver, les viandards l'ont fait !
    Quand ils tirent en direction d'un taillis où il y a plein d'arbres en bois susceptibles de se prendre une balle perdue dans l'écorce, la balle, elle ne veut pas finir de façon aussi moche.
    Elle prend sa trotinette, se fait un brin de toilette et repart dans l'autre sens, à l'opposé d'où elle vient, pour terminer sa course dans la tête d'un gosse ou d'un randonneur.

    On a des témoins directs ! Il peut t'assurer, et au monde incrédule aussi, que c'est foutrement vrai !

    Dimanche 11 décembre, vers 13h30, il était dans son jardin à ramasser les feuilles mortes.Sa compagne et les 3 enfants vaquaient à leurs occupations dans la maison. Heureusement d'ailleurs.
    Soudain, il a entendu un mouvement de voitures à proximité puis une balle l'a frôlé. Pas du petit plomb...Une  balle de gros calibre, utilisée pour une battue au sanglier.
    Il a porté plainte.
    Le responsable de l'association de chasse locale est presque formel (il ne participait pas à cette battue mais il a confiance en ses gars) : il n'y a pas eu de tir en direction de la maison.
    Ce sont de bons types, jamais ils n'auraient fait ça ! Les règles de sécurité, c'est sacré, parole de Saint-Hubert.
    Mais alors, bande de nazes, comment expliquer ce revirement balistique abracadabrantesque ? La baballe aurait ricoché dans l'air ?
    Si j'ai mentionné le bruit des voitures en mouvement,c'est que certains chasseurs se plaisent à chasser en bagnole: t'aperçois le gibier, tu te gares à l'arrache et tu tires adossé à ta caisse.C'est moins crevant, t'as pas à porter le cubi tout le temps.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :