• Bavure de la chasse à Pollestres : les consignes de sécurité, faut bien être con pour les appliquer

    panneau

    De septembre à mars, si tu as l'intention de faire un jogging dans la campagne ou une belle marche en forêt, casse-toi une jambe avant, ce sera plus prudent.
    T'es pas convaincu(e) ?
    Demande-lui ce qu'il en pense !

    Dimanche 9 octobre, du côté de Pollestres (Pyrénées-Orientales), casque sur les oreilles et baladeur MP3 accroché à la taille, il part faire son jogging.
    Il voulait faire son parcours dans les vignes mais la racaille des talus y était déjà; tant pis qu'il s'est dit, c'est baisé... Allons plutôt sur la route, ce sera plus tranquille.
    Et au moment où il dépassait le pont de l'A9, il a reçu du plomb derrière la tête et dans le cou.
    Il a été transporté à l'hosto de Perpignan.

    Pourquoi, d'après toi, ce joggeur qui a cherché à éviter les tueurs du dimanche a-t-il été dégommé ?
    Soit il ressemblait diablement à un gibier rare et le viandard n'a pas voulu laisser passer l'occase.
    Soit le viandard a fait exactement le contraire de ce qu'il ne faut jamais faire. On le leur répète cent fois; ça passe et ça repasse en boucle mais rien n'y fait, con comme un rateau, il persiste. Les consignes de sécurité, il s'en tape. Surtout de celle-là : ne pas tirer en direction d'une route.
    Parce que le viandard, il pense encore que les animaux, ils prennent leur bagnole pour aller chercher à manger ou tout simplement pour fuir (d'ailleurs, dit le viandard, si ça se trouve, ils n'ont même pas le temps d'attacher leur ceinture !). 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :