• Avoir des chasseurs autour de soi, ça rassure

    poney

    Ce couple habitant Le Noyer (Hautes-Alpes) est dans l'incompréhension la plus totale. A la tristesse légitime s'ajoute le désarroi : comment peut-on agir ainsi ?
    Ils aimeraient comprendre mais c'est peine perdue; l'auteur des faits ne sera jamais identifié, même si une plainte a été déposée à la gendarmerie.
    Le 17 janvier dernier, leur jeune chienne (10 mois) Faya, un berger australien, a été cartonnée au fusil de chasse. Elle a reçu une balle à sanglier en plein coeur.
    Faya, très joueuse comme les toutous de son âge, avait l'habitude de sauter la clôture pour aller batifoler ici et là.

    Lui, il est tout aussi désorienté. Il a du mal à cacher ses larmes quand il répète : "Ce n'est pas possible de faire ça à un animal…"
    Les motivations de celui qui a fait ça ? Il ne le saura sans doute jamais, même si une plainte a été déposée à la gendarmerie d'Oulchy-le-Château.
    En effet, lundi 31 janvier, à Saint-Rémy-Blanzy (Aisne), Bandit a été tiré au fusil de chasse. Sur son poitrail, un trou de plusieurs centimètres.
    Bandit ne cherchait pas spécialement à fuguer pour gambader. Déjà, il avait 13 ans et en plus, c'était un poney.
    Certes, il avait profité du mauvais état de la clôture pour sortir de l'enclos avec ses 2 autres compagnons afin d'aller brouter dans le champ d'à-côté.

    Qui peut avoir commis ce genre de saloperies ? Moi, je ne vois pas. Où alors, ce serait des chasseurs ? Pas possible... J'y crois pas...Ils ne font que gérer (et avec bonheur par dessus le marché) la biodiversité. Ce n'est pas dans leurs habitudes...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :