• Au programme d'enfoiré spécial : les gros cons de chasseurs

    _cid_CF86A9AB2A4D419E9242887C2B116609_YvanPC   RENARD

    Les chasseurs sont mobilisés pour la biodiversité. Entre le ramassage des canettes de bière et la distribution de 'kits buissons' (véridique, ces derniers sont composés de quinze plants regroupant cinq essences et ils sont fournis avec trente tuteurs, quinze protections anti-lapins et une balle de lin pour le paillage), ça turbine fort chez les nuques épaisses à front bas.
    Et pourquoi ils agissent ainsi, les tueurs violacés ? Parce que sinon y'aura plus de gibier et que ça fait chier de raquer autant de flouze pour dégommer deux merles et un chat.
    Donc tu vois, les viandards ils gèrent la biodiversité. A leur façon.
    Ah ouais tu diras ! Et pourquoi pas leur demander d'être sobres pendant qu'on y est !  Il ne faut pas se gourer quand même...Ces types ont les neurones au bout de l'index et on voudrait qu'ils soient les alliés de la biodiversité ?
    Par exemple, ils n'ont aucune idée, même à jeun, de ce que signifie le concept d'espèce 'clef de voûte'.
    C'est une espèce indispensable à la biodiversité. Sans elle, le milieu s'appauvrit et le nombre d'espèces est diminué significativement.
    Le renard fait partie de cette catégorie. Comme prédateur majeur bien sûr et comme espèce remarquablement adaptée.
    Il n'y a que les gros cons de chasseurs pour penser qu'une réduction de la population de renards entraineraît une augmentation des effectifs de lapins. C'est l'inverse qui se produit. D'ailleurs, ils le démontrent tous les ans par l'absurde en lâchant des dizaines de milliers de lapins dociles dans la nature pour les flinguer aussitôt.
    Et ce n'est pas faute de massacrer du renard.
    Car pour ces gens là, monsieur, le renard est un nuisible. C'est binaire, c'est une considération d'abrutis mais que demander davantage de la part de ces miliciens de la nature ?
    Les photos qui illustrent (si je puis dire) cet article ont été prises il y a peu du côté de Bouxwiller (Bas-Rhin).
    Les corps de ces malheureux renards massacrés par une fine équipe de viandards ont été déposés au vu et au su de tout le monde, au bord d'un sentier de randonnée.

    sentier

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :