• Accident de chasse mortel à Levier : quoi ma tête, qu'est-ce qu'elle a ma tête ?

    n03

    Et un de plus ! Et un de moins ! Un autre accident de chasse bien sûr; et un chasseur claqué par ailleurs.
    Pas de quoi se formaliser, c'est la règle du jeu... A faire la guerre en temps de paix, la racaille des talus s'expose à des retours de manivelle. Du moment qu'il n'y a pas de victimes collatérales, on fera les comptes avec plaisir.

    Du côté de Levier (Doubs) dimanche 27 novembre, un chasseur posté s'est détruit la tête, tout seul comme un grand.
    A-t-il trébuché ? A-t-il cherché à rattraper son flingot ? Va savoir Edouard ! Toujours est-il qu'il est devenu vraiment mort.

    Perso, ça fait un bail que je conseille aux chasseurs de ne jamais mettre de balle dans leur fusil ou mieux, de ne pas le prendre... C'est nettement moins risqué s'il t'arrive une couille. La preuve, une fois, j'ai trébuché sur une chouche souche et me suis vautré sur le tapis de feuilles mortes. Et j'étais même pas mouru puisque sur ma paire de jumelles, y'a pas de détente, de canon et de balle à la con dedans. Aucun coup n'est parti....Que pouic...Pas une égratignure ! Le bonus, c'est que les ornithos qui m'accompagnaient n'ont pas eu peur une seconde d'en ramasser une dans le carafon.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :