• Accident de chasse mortel à Blaisy : cette saison s'annonce exceptionnelle

    chasse

    C'est bien la peine de rajeunir les effectifs si c'est pour dessouder les impétrants aussitôt !
    Lui, 32 balais, il venait tout juste d'intégrer la société de chasse de Blaisy. Son âge, c'est moitié moins que la moyenne nationale.
    Et il s'est pris un pruneau à sanglier dans la tête.
    Y'a pas à dire, la chasse, c'est une distraction plutôt rude.
    Faut aimer donner la mort et la recevoir pour y trouver du goût, ce qui, je te l'accorde, atteste quand même d'un net déséquilibre psychologique et affectif. 
    Alors, que s'est-il passé ce dimanche matin 16 octobre, à Blaisy (Haute-Marne), à l'orée de la forêt des Rêpes ?
    Il y avait une battue au sanglier. Une bonne vingtaine de viandards débusquaient les animaux tandis que la recrue, elle, était postée un peu plus loin, à l'écart du groupe.
    Après plusieurs coups de feu, silence radio. Ils étaient un peu intrigués par l'absence d'enthousiasme du petit nouveau.
    - Au fait les gars, il est où Nicolas ? Qu'est-ce qu'il fout ?

    Les traqueurs sont allés à sa recherche. Et ils l'ont trouvé claqué, avec une balle dans la tronche.
    Tous les flingues ont été saisis, pour expertise, par les enquêteurs. Bin oui, il faut trouver le tireur. Et ça va être chaud pour lui s'il se fait gauler : il écopera pour solde de tout compte d'un retrait de permis de chasse, disons de... 5 ans au max.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :