• Accident de chasse à Sainte-Gemme : la joue joue au docteur

    n08

    Le ricochet se mit à vanter les plaisirs de la liberté et le charme des grands bois. Certes, lui répondit un sanglier attentif, j'entends bien, mais la racaille des talus nous pourrit la vie quand elle ne nous la prend pas...Cette engeance fait comme chez elle, les habitants de la forêt ne sont plus tranquilles, ils tremblent quand ils doivent sortir.
    -Je sais tout cela, l'affaire est d'importance, à tel point que je ne cesse d'intervenir pour contrarier ces vils desseins.
    A l'instant même où Riri prononça ces mots, des coups de feu se firent entendre. Pétrifiés, les zanimos tournèrent leurs regards vers Riri...
    -Il me faut y aller, ils se rapprochent, ils sont même trop près.

    Le lieu-dit La Petite Ville avait été envahi par une bande de viandards, trop heureux de se purger les humeurs au lendemain du nouvel an. Commencer le 1er dimanche de l'année 2011 par flinguer du gros gibier, ça rassure sur sa virilité et ça calme efficacement les tremblements.
    Les alentours de Sainte-Gemme (Charente-Martime) résonnaient donc du bruit des canons.

    Soudain, le silence se fit. On entendit par la suite des cris, puis la sirène du véhicule des pompiers de Buzançais.

    L'on a rapporté au petit peuple de la forêt que l'un des chasseurs, un homme de 56 ans, fut atteint à la joue par une balle qui avait ricoché sur le sol.
    Ce dernier (le viandard, pas le sol) a ainsi commencé l'année par un mignon séjour à l'hosto de Châteauroux.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :