• Accident de chasse à Port de Castet : on ne s'ennuie jamais le dimanche avec les viandards

    images

    Pour lui, on peut dire que la saison de chasse, elle est grillée. Foutue. Les animaux auront la paix et c'est tant mieux.
    Il a mobilisé quand même, un dimanche (ce dimanche 19 septembre), une unité d'un peloton de gendarmerie de haute-montagne plus un hélico.
    Tout ça parce qu'il s'est fraisé la gueule dans un couloir en herbe, dans les Pyrénées-Atlantiques, du côté de Port-de Castet, en vallée d'Ossau.
    Traumatisme crânien, blessure à l'épaule, des petits bobos qui l'ont conduit à l'hosto de Pau.
    Ils sont partout les viandards, à nous pourrir la vie : en forêt, en montagne, dans la campagne, sur le littoral. Pas un coin de France n'échappe à leurs ravages.
    Ah si...Il n'y a qu'en ville qu'on a la paix ! Encore que...Comme ils détiennent une arme et qu'ils continuent à picoler toute l'année, on ne compte plus les faits divers (épouse abattue, rival flingué, voisin dégommé...).
    Le 22 août dernier, par exemple, un père (75 ans) a placé 2 balles dans la tête de son gars (40 ans) à la suite d'une dispute.
    C'était au Cannet-des-Maures (Var). Un dimanche.
    C'est fou comme les dimanches sont précaires chez les viandards.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :