• Accident de chasse à Panassac : genou voit pas fêter le réveillon

    n02

    ...Surtout ne pas merder ! C'est le dernier jour de l'année...Imagine une bavure, un asquident...Déjà que tout le monde nous déteste, qu'on passe pour des gros cons...Faut assurer cette fois, être au taquet, rester (con)centrés, sécurité, sécurité, ne penser qu'à ces putains de consignes qu'on nous a rabâchées une centaine de fois, DVD à l'appui, comme si nous étions des nazes... Si ça dérape, c'est toujours la faute à pas de chance...C'est pas compliqué...Combien de fois faut répéter... C'est pas de bol c'est tout...

    Panassac (Gers). Dernier jour de l'année 2010. C'est l'après-midi.
    La battue au sanglier réunit une vingtaine de viandards. Saint-Sylvestre ou non, veille de nouvel an ou non, l'appel du sang est le plus fort.
    Trois chasseurs sont en ligne. Le respect des règles de sécurité, je te dis, y'a que ça de vrai...
    Premier tir, suivi d'un deuxième.
    Pas de troisième tir.
    Et pour cause, le viandard (28 ans) a pris la balle du second flingueur dans le genou.
    Grâce à qui ? Devine Martine...C'est Riri qui est intervenu.
    La jupe de la cartouche aurait ricoché sur le tronc d'un méchant narbe.
    Sacré Riri, quel déconneur, et tous les jours de l'année en plus; jamais de répit, toujours dispo.
    Le déquillé du genou a été conduit à l'hosto d'Auch. Le narbe a été soumis à un dépistage de l'alcoolémie qui s'est révélée positive. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :