• Accident de chasse à Laval-Saint-Roman : Heili...Heilo...il est hélitreuillé !

    formes_etranges_

    Vilaine la combe ! C'est le comble ! Piéger un chasseur, on n'a pas idée ! Blessé à une cheville, le pauvret...
    En tout cas, ça occupe les secours et ça mobilise les hélicos.
    T'as pas remarqué que de plus en plus, la racaille des talus sollicite ce genre d'intervention ? Avant, on grognait parce que des skieurs imprudents égarés en hors piste forçaient (et à quel coût !) les secours de haute-montagne à venir les chercher.
    Et aujourd'hui, personne ou presque ne dit rien quand il faut aller hélitreuiller un viandard vautré dans un ravin, perdu dans un bois, accroché à une barre rocheuse pour le conduire fissa, en plus, à l'hosto afin d'extraire la ferraille qu'un pote lui a aimablement placée dans la bidoche.
    C'est silence radio car ils sont encore nombreux, les chasseurs, ils inspirent la crainte. En même temps, des mecs armés qui tirent n'importe comment, c'est un peu normal qu'ils en fassent flipper plus d'un.

    Cette impunité fait d'eux de véritables boulets, des individus sûrs d'eux, arrogants, dangereux, qui confisquent la nature pour leur seul profit et exigent des secours civils qu'ils se mettent en quatre pour réparer leurs conneries.
    "Comment détourner le bien commun pour satisfaire ses penchants très particuliers ? Prenez l'exemple des chasseurs"; en voilà un bon sujet de dissertation !
    L'accident de chasse dont il question ce jour s'est passé du côté de Laval-Saint-Roman (Gard), mercredi 29 septembre.
    Inquiets de ne pas retrouver leur petit camarade de jeu, les tueurs de sanglier ont appelé à l'aide. Il ne cuvait pas son vin mais s'était fraisé au fond d'une combe.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :