• Accident de chasse à la Chapelle-sur-Aveyron : la position du tireur blindé

    ThumbnailServer2

    Tu connais le sketch légendaire des Inconnus sur les chasseurs, je suppose ? On ne s'en lasse pas, le revoir est un plaisir. Les mauvaises langues disent qu'en définitive, c'est un documentaire, tellement il est criant de vérité. Que la réalité dépasse la fiction.
    Les viandards détestent. Normal, vu que ça les montre tels qu'ils sont. Cependant, vaut mieux les avoir en photo que de les croiser, c'est beaucoup moins flippant vu que ces nazes sont armés et qu'ayant bien biberonné, ils peuvent facilement t'en coller une dans la cafetière ou arroser de plombs le berceau du petit.

    Jeudi 24 novembre, du côté de la Chapelle-sur-Aveyron qui, comme son nom ne l'indique pas, est située dans le Loiret, on pouvait chanter, comme Michel Delpech "Par dessus les cons, soudain j'ai vu, passer les canards sauvages".
    En effet, deux chasseurs semaient le trépas parmi les coins-coins. L'heure était bien avancée. La descente avait été rude. L'un deux, qui avait très chaud aux étiquettes, dégomma magnifiquement son compère, le criblant au niveau de la main, du ventre et d'une jambe.
    Les gendarmes n'ont pas eu besoin d'une minute pour piger que le tireur maladroit était blindé. Son haleine de coyote avait d'ailleurs déjà fait fuir toute la faune sauvage.
    Le dépistage d'alcoolémie a révélé qu'il avait près de 2 grammes.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :