• A Mimizan, 200 sadiques s'apprêtent à défier la loi

    affiche_grande_r_solution_type_A3

    C'est une première à Mimizan (Landes). Une première particulièrement conne, cruelle et illégale.
    Avec le soutien de la municipalité, le club taurin local a organisé une corrida le samedi 27 août, au mépris des dispositions de l'article 521.1 du Code pénal qui interdit les acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, sauf lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée.
    Or, c'est la première fois, dans l'histoire de cette ville de la côte landaise, qu'un tel spectacle pour demeurés est proposé.
    La république est une et indivisible et la loi s'applique à tous et en tous lieux.
    Il est interdit de torturer un animal à Mimizan, même pour faire plaisir à des vicieux en bermuda, chauffés à l'extérieur par le soleil d'été et à l'intérieur par du mauvais rosé.

    Un rassemblement citoyen est appelé le samedi 23 juillet par toute une tripotée d'associations (CRAC Europe, Fondation Brigitte Bardot ...).
    Rendez vous à 15 heures, face à la plage de la Garluche, au croisement des avenues Maurice Martin et de la côte d'argent.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :